Université du Temps Libre Hourtin Médoc

Conférence de Guy RIBA

Conférence de Guy RIBA

La génétique et l'environnement

Tout n’est pas génétique.
A la fin du siècle dernier, avec le séquençage du génome, on a pu penser que l’on comprendrait tout du vivant grâce à l’ADN. Aujourd’hui, on sait qu’il n’en est rien, et que des mécanismes complexes sont mis en œuvre, qui s’appuient sur l’environnement, et agissent sur l’expression ou l’inhibition des gènes.

Date : le 01/04/2022 à 15h
Lieu : Salle d'animation d'Hourtin Port.
Tarif : Adhérents 4€ • Non adhérents 7€
 

Comment comprendre autrement qu’avec le même ADN, la chenille et son papillon soient si dissemblables. Ou encore que dans une ruche, l’abeille ouvrière et la reine, qui ont le même patrimoine génétique, se soient différenciées uniquement à cause de l’alimentation qu’elles ont reçue à leur naissance.
La conférence permettra de faire le point sur ce sujet étonnant et passionnant, avec quatre thèmes principaux :
- La diversité des espèces
- La complexité des mécanismes moléculaires, avec la présentation des méthodes d’analyse de la diversité génétique
- Les théories de sélection des caractères et leur sensibilité au milieu environnant
- L’épigénétique
En raison de la très grande plasticité des déterminants génétiques des caractères, il reste beaucoup à comprendre, et le champ des recherches est immense.

Intervenant : Guy RIBA

RIBA Guy conférencier
RIBA Guy

Normalien, agrégé et entomologiste Guy RIBA a effectué toute sa carrière de chercheur à l’Institut de la recherche agronomique (INRA). Il a étudié les champignons pathogènes d’insectes ravageurs des cultures, notamment ceux qui attaquent la pyrale du maïs et le ver blanc de la canne à sucre. Contre ces 2 insectes il a mis au point un procédé breveté de lutte biologique. Par ailleurs l’autre volet de ses recherches a concerné l’étude génétique de ces champignons afin d’en accroître l’efficacité. Au terme de 18 ans de ces travaux, il a successivement coordonné les recherches du département d’entomologie et de la direction scientifique du secteur des plantes cultivées. Enfin il a été Directeur général délégué à la recherche de l’INRA.

Né à Hourtin, et toujours attaché à son village natal, il mène désormais une retraite active, d’une part en conduisant une recherche particulière sur la mycologie, et d’autre part comme Président de l’Association patrimoniale Demain Hourtin mon village (DHMV).

Documents - Liens